100 femmes 100 métiers

Les filles représentent 50% des effectifs dans les filières scientifiques au lycée. Encore trop peu nombreuses à poursuivre leurs études dans cette voie, elles ne sont plus que 20% à s’orienter vers une école d’ingénieurs.

Jeudi 25 mars, l’ENIB, l’ENSTA Bretagne, l’IMT Atlantique et l’ISEN, 4 écoles d’ingénieurs brestoises proposaient aux élèves de première « spécialités scientifiques » une rencontre en visioconférence avec des étudiantes et salariées de leurs établissements. Pour cette nouvelle édition régionale de 100 femmes 100 métiers, l’objectif est de démystifier le métier d’ingénieure et de susciter des vocations.

Côté lycée, une ambassadrice a été désignée par ses camarades pour poser des questions au nom de tous.